Nesquens, Magicorama

Papa tatoué

Traduit de l’espagnol par Isabelle Gugnon
Couv. et Int. couleurs
48 pages / 220 x 310 mm
Prix : 17.20 euros
Disponibilité : disponible
ISBN : 9782366240313

Papa tatoué

Un petit garçon est le narrateur de cette histoire, ou plutôt de ces histoires : extraordinaires, étranges, mirifiques, elles lui ont été transmises par son père, personnage énigmatique, tatoué des pieds à la tête, un papa tendre et mystérieux qui s’absente souvent mais jamais n’oublie son fils. Les images qui ornent son corps sont la trace de mille aventures vécues ou rêvées : comment il vainquit le tigre à deux queues, s’envola entre les griffes d’un oiseau géant, sauva son enfant des crocs d’un chien en promettant à celui-ci d’apprendre à pêcher… Grâce à ces fabuleux talents de conteur, la frontière entre réel et fiction s’estompe, et toute la vie devient magique. Le petit garçon ne s’étonne pas d’être abordé par une araignée alors qu’il fait la sieste sous un arbre, pas plus que de voir son papa se mettre subitement à vomir du feu… avant d’aller prendre son petit déjeuner comme d’habitude. Parfois un peu effrayant, parfois très enjoué ou légèrement mélancolique, le texte de Daniel Nesquens distille une poésie captivante, susceptible de ravir adultes et enfants. Les images créées par Magicorama à la manière de tatouages vintage construisent un univers coloré et fascinant, dans une veine graphique très tendance.

Nesquens, Magicorama

Daniel Nesquens

Daniel Nesquens est né à Saragosse en 1967. Il est l’auteur depuis les années 2000 d’une trentaine de livres pour la jeunesse, albums et romans. Son oeuvre, caractérisée par un imaginaire foisonnant et un humour joyeusement mis à la portée des enfants, a été récompensée par de nombreux prix. Cinq de ses livres ont été traduits en français, parmi lesquels Chapeau Volant, chez Thierry Magnier, dans la collection Tête de lard.

Magicorama

Né en 1975 à Barcelone, Sergio Mora alias Magicorama est l’un des principaux représentants du mouvement pop surréaliste espagnol. Il puise son inspiration dans toutes les formes d’imagerie populaire, telle que celles liées au cirque, à la magie ou … au tatouage. Ses oeuvres son régulièrement exposées dans des galeries en Espagne et dans toute l’Europe. Il travaille pour la presse et la publicité, a également réalisé des vidéos et décoré plusieurs lieux barcelonais et madrilènes. Quatre de ses livres pour la jeunesse ont été publiés en France, parmi lesquels Même pas peur du noir, chez Thierry Magnier et La foire aux nains, avec Vincent Ravalec, au Rouergue.