Birgit Weyhe

Kermesse au paradis

Traduit de l’allemand
par Elisabeth Willenz
Couv. couleurs / Int. Noir & Blanc
280 pages / 170 x 230 mm
Prix : 22 euros
Disponibilité : disponible
ISBN : 9782366240597

Kermesse au paradis

Dans Kermesse au Paradis Birgit Weyhe effectue une plongée dans son histoire familiale, tentant d’éclairer les zones d’ombres apparues lorsque, à la demande d’une de ses filles, elle s’est efforcée d’établir son arbre généalogique. Retraçant le destin de ses grands-parents, ainsi que d’un grand-oncle, elle découvre des personnalités parfois surprenantes, dont les parcours résonnent de bien des questions propres à un siècle, le XXème, marqué par les tourments historiques mais aussi par un profond bouleversement des moeurs. Comme dans La Ronde, Birgit Weyhe se montre sensible à la lutte des individus pour conquérir leur liberté, et cette reconstitution de la biographie de ses aïeuls est aussi pour elle une manière de s’interroger sur son identité : ses propres souvenirs, heureux ou traumatiques, apparaissent ici et là au gré de la narration. À travers cet exercice de vérité mené avec une grande empathie, Birgit Weyhe trouve la bonne distance pour parler de douloureux secrets de famille.

À propos de La ronde

« Magnifique, hyper-sensible, dessin très expressif. Trop trop bien ! »
Pénélope Bagieu

« Maîtrise, art du contraste et goût de la narration. »
Gilles Médioni, L’Express

Birgit Weyhe

Née à Munich en 1969, Birgit Weyhe a passé son enfance en Afrique de l’Est avant de revenir en Allemagne pour suivre des études de littérature et d’histoire, puis d’illustration et de graphisme à Hambourg. Elle vit désormais de son travail de peintre, illustratrice et auteure de bande dessinée. Depuis 2005, elle expose régulièrement ses oeuvres dans des galeries européennes et dans des festivals internationaux. Ses bandes dessinées ont été publiées dans de nombreuses revues et publications collectives (dont Le Monde diplomatique en 2010). Son premier album, Ich Weiss, a paru en 2008. Immédiatement salué par la critique, il a été suivi par La Ronde et Kermesse au Paradis. Birgit Weyhe a vécu à São Paulo et à Helsinki. Depuis 2012, elle enseigne les arts appliqués à l’université de Hambourg. Pour Madgermanes, elle a obtenu le prix le plus prestigieux du monde germanophone, le Max und Moritz Preis de la meilleure bande dessinée.