archives à la une    [ date ] / [ genre ] / [ auteur ]

à la une

László Krasznahorkai / Guerre et Guerre

Guerre et Guerre
Collection Irodalom
Traduit du hongrois
par Joëlle Dufeuilly
368 pages / 140 x 205 mm

[ en savoir plus ]

guerreetguerre.wordpress.com

À propos de Guerre et Guerre

« Le maître hongrois de l’apocalypse. »
Susan Sontag

« L’universalité de l’écriture de Krasznahorkai rivalise avec celle des Âmes mortes de Gogol et surpasse de loin les préoccupations mineures de la littérature contemporaine. »
W.G. Sebald

« Krasznahorkai est le genre d’auteur qui, au moins une fois par page, parvient à exprimer parfaitement une idée qu’on a toujours pressentie mais dont on n’a jamais eu conscience – et qu’on serait bien en peine de décrire. »
Nicole Krauss

« Krasznahorkai est désormais le seul auteur européen à faire preuve d’une telle intensité et d’une telle originalité. Sans conteste l’un des artistes les plus mystérieux à l’œuvre aujourd’hui. »
Colm Tóibín

« Ses longues phrases tortueuses m’enchantent, et même si son univers apparaît ténébreux, toujours nous faisons l’expérience de cette transcendance synonyme selon Nietzsche de consolation métaphysique. »
Imre Kertész

« Un texte étonnamment sensuel, intense dans la langue et au-delà d’elle, incroyablement réaliste en dépit de ses fantaisies romanesques et de l’itinéraire affolé de son personnage. Guerre et Guerre est absolument indispensable. »
Nils C. Ahl, Le Monde

« Guerre et Guerre (…) est aussi envoûtant que dérangeant. La beauté des livres de Krasznahorkai, du Tango de satan à Thésée universel, commence à nous être familière. Elle continue à faire peur. »
Claire Devarrieux, la Une de Libération

« Il serait temps que l’Europe se réveille, et prenne conscience de ceci : en la personne de László Kraszna- horkai, elle tient tout simplement l’un de ses plus grands écrivains en activité. (...) Rien ne nous avait préparés à un tel choc. Guerre et Guerre fait partie de ces oeuvres rares dont chaque phrase, chaque mot semble frappé du sceau d’une urgence tragique. »
Fabrice Colin et Olivier Lamm, Chronic’art

« Ce prodigieux sixième roman de l’auteur hongrois donne la mesure d’un talent hors norme, renouvelant l’art littéraire de la Mitteleuropa à la suite d’illlustres aînés, de Joseph Roth à Robert Musil. » 
Sabine Audrerie, la Une de La Croix

« Totalement envoûtés par sa puissance narrative et littéraire, les amateurs français de Krasznahorkai pourront (...) vérifier la place majeure de l’auteur dans la littérature contemporaine. » 
Alexandre Fillon, LivresHebdo

« Le projet littéraire de Krasznahorkai dépasse le livre que nous tenons entre les mains, et interroge le geste créateur dans un monde destiné à l’éclatement et à l’éparpillement. »  
Gabrielle Napoli, La Quinzaine Littéraire

« La révélation de ce dossier : László Krasznahorkai, auteur hongrois, signe Guerre & Guerre, le roman de New York en temps d’apocalypse. Un chef d’œuvre. »
Oriane Jeancourt Galignani, Transfuge

« Un écrivain grandiose et tout à fait prodigieux. Un des plus grands auteurs européens vivants. »
Sabine Audrerie, France Culture

« Une fois encore, l’écrivain hongrois László Krasznahorkai se confronte à la démesure. »
Thierry Cecille, Le Matricule des anges