David Collier

Chimo

Collection Bande Dessinée
Traduit de l’anglais ( États-Unis )
par Cécile Guais
Couv. couleur et Int. noir et blanc
128 pages / 220 x 290 mm
Date de sortie : 28 janvier
Prix : 19 euros
Disponibilité : disponible
ISBN : 9782366240948

Chimo

S’enrôler dans l’armée à 42 ans bien tassés, voilà le défi que s’est promis de relever, en dépit du bon sens, David Collier. L’objectif ? Intégrer le Programme d’arts des forces canadiennes pour se carapater en Afghanistan, et croquer la vie militaire dans la plus pure tradition des artistes de guerre qu’il admire tant, Alex Colville en premier. Avec le mordant du gonzo journalism, David Collier capte le quotidien des futurs soldats, entrecoupé d’éreintantes séances de corde à sauter et de réflexions décalées sur l’art, l’armée, le déclin du corps et ses inévitables corollaires. Au-delà du simple document sur la vie militaire, Chimo conte les déboires d’un homme maladroit et attachant, embarqué de son propre gré dans les arcanes d’un univers qui n’est plus le sien.

À propos de Chimo

« Chimo est une bande dessinée originale, captivante, hilarante et méditative – je n’ai pas pu la lâcher. David Collier a l’oeil pour reproduire les détails les plus prosaïques, et cet élan de peur animale qui court à travers tout le récit est tout à la fois bouleversant et rafraîchissant. Je n’ai jamais rien lu de tel. J’ai adoré. »
Chris Ware

David Collier

David Collier, né en 1963, est un auteur de bande dessinée canadien largement influencé par l’oeuvre de Robert Crumb. Il commence par publier ses dessins dans les journaux de l’armée canadienne, mais c’est véritablement dans Weirdo, créé par Crumb, que sa première bande dessinée paraît en 1986. Son travail se fait alors connaître dans de nombreuses revues spécialisées : Duplex Planet Illustrated, Drawn and Quarterly, The Comics journal, et Zero Zero. En 1990, il quitte l’armée pour se consacrer pleinement au dessin : illustrateur pour des journaux canadiens, il publie également la série Collier chez Fantagraphics et illustre le troisième tome de American Splendor de Harvey Pekar. Grâce à son album The Frank Ritza Papers, il a été nominé pour le Doug Wright Award, qui récompense chaque année le meilleur auteur de bande dessinée canadien.