Antonin

Ernest, souvenirs de Cilicie

Collection Bande dessinée
208 pages / 170 x 240mm
Date de sortie : 23 septembre 2015
Prix : 22 euros
Disponibilité : disponible
ISBN : 9782366241594

Ernest, souvenirs de Cilicie

Dans la continuité de Manolis, Antonin explore ici, sous un jour différent mais complémentaire, les conflits ayant fait suite à la Grande Guerre. Prenant pour point de départ le carnet de bord tenu par Ernest, son arrière-grand-père, basé en Cilicie puis fait prisonnier par les forces turques, Antonin retrace avec autant de précision historique que d’émotion un épisode de l’Histoire relativement peu connu en France : la présence française en Cilicie, et le combat de Mustapha Kémal en réaction au démantèlement de son pays entre les différentes puissances occidentales. Un ouvrage clé pour comprendre les événements qui ont modelé la géopolitique du Moyen-Orient d’aujourd’hui.

Antonin

Antonin est né en 1986 à Saint-Étienne. Petit, il voulait être dresseur de tigres. Finalement, il a démarré des études scientifiques, qu’il a vite interrompues pour se consacrer à la bande dessinée. Il dit lui-même avoir suivi le cursus évolutif classique : fanzine (Zymase), auto-édition (les BD Tout est bien qui finit bien et les Aventures de Roger Pixel, ainsi que les carnets de voyage Karakolo et Sous Sol aux éditions Croc en jambe). En 2013, les éditions Cambourakis publient son premier projet d’envergure : Manolis, réalisé avec Allain Glykos. Ernest est son second gros chantier. Parallèlement à ses projets d’édition, il puise dans ses voyages l’inspiration nécessaire à leur enrichissement et continue d’apprendre beaucoup de choses, mais à son grand regret, il ne sait toujours par dresser les tigres.