Benjamin Sommerhalder

Knigi et le livre fantôme

Collection Jeunesse
Traduit de l’allemand par Amandine Schneider-Depouhon
32 pages / 19 x 25 cm
Date de sortie : 9 septembre 2015
Prix : 12.50 euros
Disponibilité : disponible
ISBN : 9782366241617

Knigi et le livre fantôme

Knigi, petit fantôme en âge d’apprendre à lire, reçoit un livre pour son anniversaire. « Bonne lecture ! » a-t-on le toupet de lui dire, mais quelle n’est pas sa surprise lorsqu’il constate que le livre est tout blanc : pas un mot, pas une image, rien à se mettre sous la dent ! Knigi n’y comprend rien, comment font donc les autres fantômes ? Il essaie tout – dormir avec le livre sous l’oreiller, lui faire subir une séance d’hypnose –, mais rien n’y fait, le papier refuse de lui révéler son secret... Prêt à abandonner la partie, Knigi se met à rêvasser, plongé dans ses pensées, et c’est alors seulement que le livre lui révèle toute sa magie, dans une explosion de couleurs et de fantaisie ! Un livre magnifique sur l’apprentissage et le goût de la lecture, à l’enthousiasme communicatif.

Benjamin Sommerhalder

« Les albums jeunesse représentent pour moi une collection de souvenirs de l’enfance », déclare Benjamin Sommerhalder en référence aux livres de Maurice Sendak et Tomi Ungerer, deux de ses principaux modèles en matière d’illustration et de narration. Adepte du minimalisme, il aime être surpris et stimulé par le monde qui l’entoure, et c’est dans cette optique qu’il a fondé la maison d’édition indépendante Nieves, basée à Zurich, dont le catalogue comprend des livres d’artistes et plusieurs fanzines au contenu original et au design soigné. Knigi le fantôme, au nom inspiré du mot russe pour livres, est son premier album pour enfants et a été très remarqué dans le monde germanophone et anglophone depuis sa publication par le prestigieux éditeur suisse Diogenes et sa traduction en anglais. Son travail comme éditeur et graphiste a été récompensé à de nombreuses reprises.