William Maxwell

Comme un vol d’hirondelles

Collection Literature
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Henri Robillot
17,5x11,5cm / 230 pages
Date de sortie : 13 janvier 2016
Prix : 10 euros
Disponibilité : disponible
ISBN : 9782366241716

Comme un vol d’hirondelles

Épargnée par les ravages de la Première Guerre mondiale, la famille Morison coule des jours paisibles dans une petite ville du Midwest américain. Elizabeth Morison veille à l’harmonie de son foyer. Pour son mari, James, elle est le centre du monde ; Bunny, son fils de huit ans, lui voue une passion sans limite, tandis que Robert, treize ans, cherche surtout à la protéger. Mais à l’aube de l’armistice, l’épidémie de grippe espagnole qui sévit aux Etats-Unis s’abat sur la maison, faisant voler en éclat l’équilibre harmonieux qui y règne.

En partie autobiographique, ce roman de William Maxwell (1908-2000), grand maître oublié de la littérature américaine, offre une peinture bouleversante de l’amour filial soumis à l’épreuve de la perte.

William Maxwell

Né en 1908 dans l’Illinois, William Maxwell (1908-2000) est l’un des grands écrivains américains dont l’œuvre mérite d’être redécouverte en France. Auteurs de plusieurs romans, nouvelles, essais, mémoires et livres pour enfants, il est surtout connu pour son rôle de mentor auprès des plus grands de la littérature – parmi lesquels Vladimir Nabokov, John Updike, J.D. Salinger, Eudora Welty ou encore Isaac Bashevis Singer – en tant qu’éditeur du département fiction au New Yorker de 1936 à 1975. Écrivain à la plume simple et sensible, Maxwell aborde les thèmes de l’enfance, de la famille et de la perte dans une œuvre souvent autobiographique. Quatre de ses livres ont été traduits en français, La Feuille repliée, Les Miroirs du nord, À demain (lauréat du National Book Award en 1982) et Comme un vol d’hirondelles.

« La voix de Maxwell est l’une des plus grandes de la littérature américaine ; elle est également l’une des plus agréables. »
John Updike.