Ehrenreich, English

Fragiles ou contagieuses. Le pouvoir médical et le corps des femmes.

Collection Sorcières
Traduit de l’anglais (États-Unis)
par Marie Valera
160 pages / 140 x 205 mm
Date de sortie : 17 février 2016
Prix : 18 euros
Disponibilité : disponible
ISBN : 9782366241853

Fragiles ou contagieuses. Le pouvoir médical et le corps des femmes.

En 1973, quelques mois après le succès de Sorcières, sages-femmes & infirmières, Barbara Ehrenreich et Deirdre English publient un second pamphlet dans lequel elles continuent leur exploration de l’histoire de l’avènement de la profession médicale masculine au XIXe siècle. Dans Fragiles ou contagieuses, elles montrent comment la médecine a construit des types de discours différents en fonction des classes sociales : l’un enfermant les corps des femmes de la bourgeoisie dans la fragilité et l’hystérie, l’autre décrivant au contraire les corps des femmes des classes populaires comme résistants mais vecteurs de maladies contagieuses. Elles relient cette analyse à la situation au début des années 1970 et prônent la réappropriation par les femmes des connaissances sur leur corps. Un nouvel essai percutant, pour des questionnements toujours actuels !

Postface d’Eva Rodriguez

Doctorante en sciences politiques à l’université Paris 8, sa thèse porte sur la production scientifique de l’idée de « différences sexuelles » dans les savoirs et les pratiques de l’anthropologie raciale, à la fin du XIXe siècle, en France. Elle a coordonné avec Elsa Dorlin Penser avec Donna Haraway, Paris, PUF, 2012 et avec Alexandre Jaunait et Mikhal Raz le n°12 de la revue Genre, Sexualité & Société : « Sexonomie ».

Ehrenreich, English

Écrivaines et militantes féministes étatsuniennes, engagées dans le Mouvement pour la santé des femmes dans les années 1970, elles ont publié ensemble trois pamphlets : Sorcières, sages-femmes & infirmières (1973, Cambourakis, 2015), Fragiles ou contagieuses (1973, Cambourakis, 2016) et Des experts et des femmes (1978, Le Remue-Ménage 1982).