Nikos Kazantzaki

La Liberté et la Mort

Collection λογοτεχνία
Traduit du grec par Gisèle Prassinos et Pierre Fridas
608 pages / 140 x 205 mm
Date de sortie : mai 2016
Prix : 25 euros
Disponibilité : disponible
ISBN : 9782366242041

La Liberté et la Mort

Éloge de la Crète et de son indépendance en pleine occupation turque, La Liberté et la Mort est une fresque tumultueuse ayant pour protagonistes deux frères ennemis, l’un turc – Nouri Bey – l’autre crétois – le capétan Michel. D’une sombre affaire de vengeance et d’honneur va naître une guerre civile.

Kazantzaki dévoile ici une nouvelle fois son amour inconditionnel pour sa terre natale et son sens inégalé pour incarner des personnages. Partagé entre douceur orientale et traditions grecques, ce roman explore en profondeur les contradictions et les passions de l’âme humaine, et prolonge sans faiblir le souffle de révolte qui habite Alexis Zorba.

Nikos Kazantzaki

Auteur d’une œuvre considérable, qui embrasse tous les genres – romans, essais philosophiques, théâtre et poésie – Nikos Kazantzaki est incontestablement l’une des figures les plus marquantes de la littérature grecque moderne. Né en Crète en 1883, il étudie d’abord le droit à Athènes avant de se tourner vers la philosophie – il consacre une thèse à Nietzsche et est l’élève de Bergson, dont les idées l’influenceront durablement. Animé par une forte aspiration spirituelle, qu’il nourrit à la fois aux sources orientales (il s’intéresse au bouddhisme) qu’occidentales, Kazantzaki développe une puissante réflexion éthique, qui explore toutes les dimensions de l’expérience humaine. Artisan du renouveau de la langue grecque moderne, il publia plusieurs traductions d’œuvres majeures de la littérature mondiale en grec démotique : l’Iliade et L’Odyssée, La Divine Comédie, Le Prince de Machiavel, Faust de Goethe…