J. R. Ackerley

Ma chienne Tulip

Collection Literature / Poche
Traduit de l’anglais par Alain Defossé
192 pages / 115 x 175 mm
Date de sortie : 5 octobre 2016
Prix : 10 euros
Disponibilité : disponible
ISBN : 9782366242409

Ma chienne Tulip

Le chien a beau être considéré comme le meilleur ami de l’homme, il est rare qu’on lui attribue le premier rôle en littérature. C’est ce qui fait une grande part de l’originalité de Ma chienne Tulip, pittoresque et caustique récit de la cohabitation entre J. R. Ackerley et une femelle berger allemand. Ne pouvant prendre la parole, c’est par le biais de son maître bien-aimé que Tulip décrit le monde tel qu’elle le voit, à hauteur d’animal, portant ainsi une attention toute particulière aux détails. En découle un récit plein d’humour, succession d’anecdotes de la vie quotidienne, plus cocasses les unes que les autres. Véritable pendant canin de Mon père et moi, autre grand livre autobiographique de J.R. Ackerley, ce texte prouve à quel point l’auteur excelle dans l’art du second degré.

Une histoire d’amour caustique et originale, peu conventionnelle et teintée d’un humour tout britannique qui la rattache naturellement à l’esprit d’Evelyn Waugh, Oscar Wilde ou encore P.G. Wodehouse.

J. R. Ackerley

Né en 1897, Joe Randolf Ackerley a dirigé pendant plus de trente ans le Listener, brillant magazine littéraire de la BBC. Chroniqueur réputé, voyageur infatigable et correspondant prolifique, il est également l’auteur de Mon père et moi, Intermède hindou, Tout le bien du monde. Meilleur ami de E.M Forster, il était proche de W.H. Auden, Edith Sitwell, Christopher Isherwood, Virginia et Leonard Woolf. Il a passé la majeure partie de sa vie à Londres, où il est mort en 1976.