István Örkény

Les Boîtes

Roman
175x115 mm / 160 pages
Traduit du hongrois par Natalia Zaremba-Huzsvai et Charles Zaremba.
Prix : 11.20 euros
Disponibilité : disponible
ISBN : 9782916589282

Les Boîtes

Perché sur les hauteurs des montagnes hongroises, le village de Mátraszentanna est un havre de paix – le lieu de repos idéal pour le commandant Varró. Celui-ci débarque chez les Töt, recommandé par le fils de la famille, resté au front, qui souhaite s’attirer par là les bonnes grâces de son supérieur hiérarchique. Très vite les mœurs excentriques de ce commandant insomniaque vont mettre sans dessus dessous le quotidien bien réglé des Töt, qui acceptent toutes ses lubies avec une abnégation de plus en plus intenable… Ne supportant pas de rester inactif, le militaire s’enthousiasme pour la fabrication de boîtes en carton. Cette production finit par envahir les nuits de toute la famille, dans un absurde semblant d’activité. Sous ses dehors de farce villageoise, Les Boîtes est une petite merveille satirique dont les accents absurdes font écho aux horreurs insensées de la Seconde Guerre mondiale.

PDF - 524.2 ko Extrait
Lettre du front & Chapitre I

István Örkény

István Orkény (1912-1979) commence à écrire dans les années 30, mais c’est dans les années 60 – après avoir été pendant 7 ans interdit de publication suite à sa participation aux événements de 56 – qu’il devient une figure marquante de la littérature hongroise, publiant à la fois des romans, des nouvelles, et du théâtre.

Par son goût pour le grotesque, l’absurde, il s’apparente à des auteurs comme Ionesco ou Adamov. Mais il est aussi un fin observateur et critique de la société de son temps, ironique et méchamment drôle.