Paul Beatty

Slumberland

Collection Literature
Traduit de l’anglais (États-Unis)
par Nicolas Richard
304 pages / 140 x 205 mm
Date de sortie : 3 mai 2017
Prix : 22 euros
Disponibilité : disponible
ISBN : 9782366242751

Slumberland

Doté d’une mémoire phonique hors du commun, le DJ Ferguson Sowell a créé le beat parfait. Ne manque qu’un musicien de génie pour le mettre en valeur. Seul le jazzman d’avant-garde Charles Stone, alias le Schwa, en serait selon lui capable. Alors que ce dernier a mystérieusement disparu depuis des années, Sowell reçoit contre toute attente un indice de sa présence en provenance d’Allemagne. C’est le signal de son départ pour Berlin, où il se fait une place au bar le Slumberland. Toujours en quête du Schwa, il arpente les rues de la ville à la veille de la chute du Mur, fait l’expérience des derniers signes de la guerre froide, du relativisme culturel en général, de la musique en particulier et plus encore des limites de l’intégration de l’homme noir, tout en philosophant sur les subtilités linguistiques ou la rareté des couchers de soleil.

Dans ce troisième roman traversé par une verve jubilatoire, Paul Beatty distille avec humour une subtile réflexion sociohistorique sur un monde en pleine mutation.

Paul Beatty

Paul Beatty est né en 1962 à Los Angeles et vit à New York. Il est l’auteur de deux recueils de poésie et de quatre romans, The White Boy Shuffle (1996, traduit en français par Nathalie Bru sous le titre American Prophet aux éditions Passage du Nord-Ouest), Tuff (2000), Slumberland (2008) et The Sellout (2015, Moi contre les États-Unis d’Amérique, traduit par Nathalie Bru aux éditions Cambourakis), pour lequel il a obtenu le Man Booker Prize en 2016.