Grazia Deledda

Le pays sous le vent

Collection Letteratura
Traduit de l’italien par Chiara Monti et Fabienne-Andréa Costa
160 pages / 115 x 175 mm
Date de sortie : 13 septembre 2017
Prix : 10 euros
Disponibilité : disponible
ISBN : 9782366242911

Le pays sous le vent

La jeune Nina grandit dans une famille modeste qui accueille des hôtes pour subvenir aux besoins de la famille. Parmi eux, le lumineux Gabriele, dont Nina s’éprend secrètement. Mais il s’éclipse rapidement et, lorsqu’un autre pensionnaire demande la main de Nina, elle n’a d’autre choix que d’accepter, pour échapper à sa condition et quitter son village. Elle mène dès lors une existence confortable et bourgeoise parmi les notables de la ville, s’accordant cependant des échappées régulières dans la campagne pour s’imprégner du vent et du soleil de son enfance. Des échappées propices au resurgissement des souvenirs et aux rencontres…

Un roman d’apprentissage passionné, imprégné par le calme lumineux de la mer et la violence frénétique du vent, où les sentiments et la nature sardes vibrent avec la même démesure.

Grazia Deledda

Grazia Deledda est née en 1871 à Nuoro, en Sardaigne. Elle s’est rapidement passionnée pour la littérature (plus particulièrement le vérisme italien) et a consacré toute son existence à l’écriture. Elle est ainsi l’auteure d’une trentaine de romans – dont son chef-d’oeuvre, Elias Portolu – et d’une quinzaine de recueils de nouvelles. Son oeuvre a été récompensée par le prix Nobel de littérature, qui lui a été attribué en 1926. Elle est morte à Rome en 1936.