Hjalmar Söderberg

Dessin à l’encre de chine


Collection Litteratur
Traduit du suédois
par un collectif de traducteurs
sous la direction d’Elena Balzamo
176 pages / 140 x 205 mm
Prix : 18 euros
Disponibilité : disponible
ISBN : 9782366240832

Dessin à l’encre de chine

Dessin à l’encre de Chine rassemble un choix de nouvelles inédites de Hjalmar Söderberg, ou d’« historiettes » comme il les appelait lui-même : suite de croquis, de choses vues, d’anecdotes, de remarques désabusées, de farces et de drames relatés sans artifices... Une flânerie, en somme, à travers les rues et la société de la capitale suédoise, dans les pas d’un observateur perspicace et pessimiste, qui ne croyait qu’« au désir de la chair et à la solitude incurable de l’âme ».

Hjalmar Söderberg

Hjalmar Söderberg est né à Stockholm le 2 juillet 1869 et mort à Copenhague le 14 octobre 1941. Contemporain et grand admirateur de Strindberg, dont il fustigea par ailleurs les multiples « conversions » intellectuelles et artistiques, Söderberg est l’auteur de quatre romans, parmi lesquels Les Égarements - Viviane Hamy –, dont la hardiesse fut jugée scandaleuse à l’époque, qui comptent parmi les plus beaux fleurons de la littérature suédoise, de pièces de théâtre – dont Gertrud, portée à l’écran par Dreyer –, de poèmes et d’articles à caractère souvent polémique.

En 1907, Söderberg se coupe du milieu stockholmien et s’installe au Danemark, condamnant toute écriture suggestive et lyrique non conforme aux exigences de l’esprit rigoureusement positif. Obsédé par la place de l’éthique dans la littérature, par la conséquence de ses écrits, son inspiration contrariée par une volonté solide et inflexible de dire et de s’accrocher à la vérité, il n’écrira pratiquement plus de fiction à partir des années 20.