Keith Abbott

Brautigan, un rêveur à Babylone

Collection Literature
Traduit de l’anglais (États-Unis)
par Nicolas Richard
Format Poche
224 pages / 115 x 175 mm
Date de sortie : 12 novembre 2014
Prix : 10 euros
Disponibilité : disponible
ISBN : 9782366241174

Brautigan, un rêveur à Babylone

« C’est étrange comme les choses simples de la vie continuent simplement, tandis que nous, nous nous compliquons », écrivait Richard Brautigan en 1971. Meurtri par une enfance malheureuse, le strange kid perpétuellement inadapté dont il se plaisait à donner l’image n’avait qu’une arme contre les vicissitudes de la vie : une imagination effrénée, à l’œuvre dans son quotidien comme dans sa fiction. Keith Abbott, l’un de ses plus fidèles compagnons, rétablit ici le lien entre la vie et l’écriture de cet auteur emblématique des sixties psychédéliques de San Francisco, capturant avec brio son esprit en même temps que celui de toute une époque.

Keith Abbott

Originaire de l’État de Washington, Keith Abbott a étudiéla philosophie à l’université de Washington. Poète, romancieret scénariste, il enseigne également l’écriture et la calligraphie à l’université de Naropa et s’intéresse depuis ses études au bouddhisme et au taoïsme – il a d’ailleurs été nommé moine lai en 2002 par Kobun Chino Otogawa, grand maître Zen Soto. Plusieurs de ses romans, recueils de poésie et de nouvelles (The First Thing Coming, Racer, Harum Scarum…) ont été traduits dans cinq langues.