Janice Galloway

Penser à respirer

Collection Literature
Traduit de l’anglais (Écosse) par Élisabeth Luc
14x20,5cm / 285 pages
Date de sortie : 6 janvier 2016
Prix : 22 euros
Disponibilité : disponible
ISBN : 782366241877

Penser à respirer

Joy, jeune enseignante en arts dramatiques, a perdu le goût de vivre depuis la mort accidentelle de son amant. Alors que sa santé décline et que ses nombreux passages en hôpital psychiatrique se soldent par des échecs, la jeune femme tient le journal de son deuil. Coupures de presse, cartes postales, horoscopes, listes loufoques : Joy les consigne minutieusement et avec une douce ironie, tels les fragments épars qui jalonnent son quotidien brisé. Bien que l’espoir de surmonter le chagrin s’évanouisse un peu plus chaque jour, la jeune femme trouve bientôt dans l’écriture une nouvelle forme de salut et la chance de se réinventer.

Vibrant et lumineux, ce premier roman de Janice Galloway, écrit en 1989, reste aujourd’hui encore d’une justesse frappante. En dotant sa narratrice d’un humour féroce et d’une lucidité désarmante, l’auteure offre sans nul doute aux lettres écossaises l’un des plus beaux textes sur la reconstruction de soi.

Janice Galloway

Née en 1956 en Écosse, Janice Galloway a enseigné l’anglais pendant dix ans. Aujourd’hui installée à Glasgow, elle se consacre entièrement à l’écriture et compte parmi les auteurs les plus importants de son pays.

« Janice Galloway fait partie de la "nouvelle renaissance de la littérature écossaise". Moins trash qu’Irvine Welsh, tout aussi sensible, révolté et profond, sinon plus. »
Dominique Aussenac, Le Matricule des anges.